Les Amis
 d'Aignay-le-Duc et Alentours

Eglise Aignay

Membres Manifestations Publications Livre d'or Les villages Localisation

 

Retour à Aignay-le-Duc

C'est une miniature d'église gothique du XIIIe siècle construite en 20 ans , de 1260 à 1280, sur pilotis (présence d'une nappe phréatique).
Elle est classée monument historique en 1862.
Haute de 33 m et longue de 32 m, elle est assez massive et pourtant élancée et élégante à l'intérieur.

- Clés de voûte : clés de Saint Pierre dans la nef et agneau pascal avec croix en sautoir dans le choeur.

- Des piliers de formes différentes : octogonale pour ceux qui soutiennent le choeur, en forme de croix pour ceux de l'entrée.

- Des chapiteaux : simples près du choeur (en goutte d'eau), avec feuillage têtes et fleurs près de l'entrée. Détails amusants, au portail d'entrée une tête de singe, sur le premier pilier à droite une tête de faune ou de diable (d'après la légende, vengeance de Béatrice de Champagne, commanditaire de l'église, en désaccord avec son beau-fils à cette époque, qui fit donner les traits de celui-ci à ce diable cornu). Une tête d'enfant couronnée sur le pilier suivant, peut-être Huguenin le seul fils de Béatrice.

- Deux piscines remarquables, à droite une piscine Renaissance, une piscine à sommet crénelé de type bourguignon assez rare.

- Un retable de pierre du XVIe siècle au fond du choeur (scènes pittoresques de la passion) classé monument historique en 1902.

- Deux statuettes en bois polychromes du XVIIIe siècle dans la chapelle de gauche (Ste Elisabeth, Ste Anne).

 

- Un siège en bois du XVIIe siècle présentant des sculptures intéressantes.

- Une grosse cloche installée en 1790 (dont Frochot était le parrain, classée monument historique). Celle-ci sonne harmonieusement les angélus quotidiens.

- Une jolie porte de bois (vantaux décorés de serviettes plissées) fin du XVe siècle, qui ouvre sur la sacristie, rajoutée à l'église au XVIe siècle.

 

- Une table d'autel en pierre de Fixin de 1777. Derrière, se trouve le coeur de Frochot, personnalité importante d'Aignay-le-Duc, premier préfet de la Seine sous Napoléon 1er.

- Un autel de bois du XVIIIe siècle dans la chapelle de droite, à proximité, une pierre tombale dressée. On ignore qui elle représente et d'où elle vient.

- Une cuve baptismale hexagonale du XIVe siècle ornée d'écussons (fleurs de lys, croix, grille gothique, clés de St Pierre), l'échancrure permet d'accéder facilement à la cuve centrale.

- Une statue de pierre (bien abîmée) de la fin du Moyen-Age, peut-être un St Eloi.

 

Retour en haut
Association des Amis d'Aignay-le-Duc et Alentours      Mairie      21510 Aignay-le-Duc     France
Pour toute question concernant ce site Web, envoyez un courriel à Dominique Lagoutte.
Dernière modification : 10/10/2017.