Les Amis
 d'Aignay-le-Duc et Alentours

Beaulieu

Membres Manifestations Publications Livre d'or Les villages Localisation

Précédente Suivante

 

    

  Bellus Locus en 1097, Beaulieu se situe de part et d'autre du Brévon, petit affluent de la Seine.

 

Les bois l'entourent et sont sa principale source de revenus, depuis des siècles.

Avant la Révolution, Beaulieu était une annexe de Mauvilly et dépendait de la seigneurie de Rochefort. Il n'y avait pas de cimetière.

Un prieuré fut implanté dès 952, dépendant de l'abbaye bénédictine de Flavigny.

Et c'est en 1789 que les habitants se réunirent dans la chapelle du Prieuré pour élire leur première municipalité. Les restes de ce prieuré furent transformés en maison d'habitation.

Bâtie sur l'emplacement de la chapelle du prieuré, l'église actuelle (1859-1863) domine le vallon, ainsi qu'un beau et rare calvaire à double face, situé sur le "Four" (nommé ainsi parce que là était le four banal du village appartenant aux prieurs).

 

Beaulieu a la particularité de posséder un bâtiment communal qui abritait la mairie, l’école, le logement de l’instituteur et le lavoir. Celui-ci a été restauré « à l’ancienne » grâce à l’opération Coeur de village  en 2008.

Un logement occupe désormais le premier étage, la mairie a été descendue au rez-de-chaussée à côté du lavoir qui vivra lors d’expositions ponctuelles.

Les sources ne manquent pas à Beaulieu et les promeneurs seront séduits par les six fontaines qui ponctuent ce petit village de 33 habitants.
Parti au premier d'azur à une tour et demie mouvante du parti, les deux d'argent; au deuxième d'or à un lion de gueule.

En un les armoiries de l'abbaye de Flavigny, en deux celle du sire de Rochefort.

Retour en haut

 

Association des Amis d'Aignay-le-Duc et Alentours      Mairie      21510 Aignay-le-Duc     France
Pour toute question concernant ce site Web, envoyez un courriel à Dominique Lagoutte.
Dernière modification : 10/10/2017.